Réalisations / Productions / Documentaires

Les Frères Gravet

1995 - Un film de René Féret / Durée : 1h32 / Format : 35 mn - 1.85 / Son : Dolby SR / Visa : n°85265
Les frères Gravet - Jean-François Stévenin, Jacques Bonnafé, Robin Renucci
Les frères Gravet - affiche

Les frères Gravet se retrouvent à Beaune pour conduire leur mère à sa dernière demeure. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas retrouvés, tous ensemble, sur les lieux de leur jeunesse. Cette journée particulière ressuscite des épisodes de leur passé. Les frères aînés vont faire le point sur leur vie avec ses ratages sentimentaux et ses désirs non satisfaits, impressionnés par leur jeune frère Michaël et son amie Sonia. Michaël, obnubilé par le bien, participe à des actions humanitaires dans le monde. Sonia, dont la philosophie spontanée de la vie exclut la notion de péché, fascinera les frères en proie à un sentiment de culpabilité liée à la mort de leur soeur Léone, survenue il y a vingt ans.

Le film ne s’inspire pas directement de l’histoire de ma famille ou de faits autobiographiques comme la plupart de mes autres films. Il prend cependant sa source d’inspiration dans la fratrie de mon père. Les frères sont inspirés par mes oncles et Léone est effectivement une tante que je n’ai jamais connue car elle est morte assez jeune. La mort d’un enfant, le frère que je n’ai pas connu et dont je porte le prénom, a hanté mes oncles et mon père et a pesé sur leurs rapports car ce frère est mort accidentellement chez l’un des oncles. Enfin, la mort de ma mère, il y a dix ans, s’articule dans le film. Il y a les souvenirs d’une lecture ancienne des “Frères Karamazov” où la conscience des frères est lourde d’une faute ancienne et c’est de là que vient le personnage de Mickaël (Julien Féret), proche du jeune frère du roman de Dostoïevsky.
Sonia (Vanessa Danne) vient elle aussi directement des “Frères Karamazov”.

René Féret

Bande annonce

Distribution

Pierre : Jean François Stévenin
Jacques : Jacques Bonnaffé
André : Robin Renucci
Richard : Pierre-Loup Rajot
Michael : Julien Féret
Sonia : Vanessa Danne

et par ordre alphabétique :
Stéphane André (Rajot jeune) - Véronique Ataly (femme de Renucci) - Emmanuelle Bach (Léone Gravet) - Jérémie Belly (Renucci jeune) - Vincent Blanc (Bonnaffé jeune) - Benjamin Clément (fils de Bonnaffé) - Lou et Tom Couillerot (fils de Stévenin)- Aurélie Debouchaud (petite-fille de Jean) - Marie Desgranges ("modèle" de Stévenin) - Marie Echinard (petite-fille de Jean) - Alexandre Faupin (fils de Rajot) - Gina (femme de Stévenin) - Pierre Guillemot (ami d'Annie Gravet) - Nathalie Herbaut (belle-fille de Jean) - Eugénie Laronze (fille de Stévenin) - Jessica Latière (fille de Rajot) - Monique Mélinand (Annie Gravet) - Sophie Mounicot (femme de Bonnaffé) - Philippe Nahon (le Père) - Cheikh Ndiaye (le serveur) - Julie Petit (petite-fille de Jean) - Julie Poirout (fille de Renucci) - Isabelle Renauld (ancienne maîtresse de Renucci) - France Rousselle (soeur de Jean) - Sonja Saurin (femme de Rajot) - Véronique Silver (médecin-chef) - Sagamore Stévenin (Stévenin jeune) - Denis Verdalay (petit-fils de Jean)

Merci à Seymour Cassel qui joue son propre rôle.

Technique

Scénario et dialogues : René Féret
Production : Fabienne Camara, Eric Trotta
Image : Sabrina Varani
Cadre : Noëlie Ungaro
Scripte : Stella D'Onofrio
Régie : Pascal Lahamani
Ingénieur du son : Christine Charpail
Décors : Hervé Leyser
Costumes : Sophie Videgrain
Accessoires : Vincent Dachet
Maquillage : Florence Batteault
Photographe de plateau : David Koskas
Montage : Fabienne Camara, Sabine Emiliani
Mixage : Joël Rangon

Musiques:
• Jean-Sébastien Bach / Choral "Das alte Jahr vergangen ist", BWV 614 / organiste: Michel Tissier
• Kurt Weill / "Die sieben Todsünden" / Prolog / Rundfunk-Sinfonie-Orchester Leipzig sous la direction de Herbert Kegel / Berlin Classics
• Pergolèse / "Stabat Mater" / Duetto largo assai presto assai "Cuando corpus mortetur" / interprété par l'Orchestre ROSSINI DI NAPOLI sous la direction de Maureen LEHANE / 1977 DECCA RECORD avec l'aimable autorisation de Polygram Projets Spéciaux
• Les Road Runners / Frandol / "Satellites" / "Instant Trouble"
• Mau Mau / "Zàrdo" / Emi
• Antony Santos / "Voy Pa'lla" / R.M.Record

Photos

Presse

Les Cahiers du CinémaNicolas Azalbert : “Toute en retenue, la mise en scène de Féret capte (…) tout ce que le temps a enfui au profond de chacun” (lire)
Le Figaroscope : “Cette descente en rappel dans les souvenirs émeut autant qu’elle fait sourire” (lire)
Zurban : “Un long métrage fort, tout en sensibilité et en sincérité” (lire)

Commander le DVD