Réalisations / Productions / Documentaires

Baptême

1990 - Un film de René Féret / Durée : 2h07 / Format : 35 mm - 1.85 / Son : Dolby SR / Visa : n°67924
Baptême - affiche

Baptême raconte l’amour de toute une vie, celui d’Aline et Pierre qui se rencontrent en 1935 dans le café-tabac de la place de l’église d’Auchy-les-Mines. Pierre vient de Paris pour aider son frère André à vendre du beurre sur les marchés. Aline, la plus jolie fille du pays, rêve d’amour et d’aventure en chantant “Tristesse” de Chopin au piano au milieu des mineurs dans le café de ses parents. Elle tombe amoureuse de Pierre, renonce au notaire du village qui voulait l’épouser et invente un stratagème pour déjouer le refus de ses parents.
Au retour de leur voyage de noces en Corse (un des rêves d’Aline), dans la belle Citroën, cadeau merveilleux et inattendu offert par le père de Pierre disparu depuis vingt ans, Pierre s’essaye à de nombreux métiers – il achètera tous les véhicules possibles pour faire naître la joie et l’étonnement dans le regard d’Aline – Pour elle, il achète un autocar en 1936 et se lance dans les transports. Ils ont un enfant qu’Aline choisit de prénommer Rémi comme le petit garçon de “Sans Famille”. Mais Rémi, âgé de trois ans, meurt dans un accident.
Pendant la guerre, Aline et Pierre ont deux autres garçons, François et… “Rémi”, leur troisième fils qu’ils appellent comme l’enfant disparu. Pierre livre des sacs de charbon, Aline, elle, s’enferme dans ses souvenirs. L’intrusion de Maurice, le nouvel instituteur, redonne à Aline le goût de vivre. Mais le danger qu’il représente réveille la jalousie de Pierre. Aline et Pierre se réconcilient et retrouvent leur amour.
Les années cinquante se passent dans l’euphorie et l’inconscience. Pierre et Aline vendent des colis de linge au porte-à-porte dans les corons avec… une Cadillac d’occasion, cadeau de Pierre à Aline pour la fête des mères. François-13 ans fume la pipe et flirte avec Ginette, la bonne. Rémi-10 ans est consigné tous les dimanches.
En 1962, Aline et Pierre, confondant toujours les recettes avec les bénéfices, trouvent l’équilibre dans la vie de famille. François-18 ans sera avocat d’affaires et Rémi-15 ans comédien!
Alors que tout semble aller pour le mieux le destin va de nouveau bouleverser leur vie…

L’envie d’écrire le film est venu d’une improvisation que j’ai faite devant une trentaine de participants à un stage d’acting dirigé par Jack Garfein, l’un des créateurs de l’Actors Studio. Il fallait recréer un souvenir émotionnel. Je me suis souvenu de l’adieu à mon père. Je partais faire une longue tournée de théâtre et nous savions l’un et l’autre que je ne le reverrais jamais. Je quittais la maison familiale très tôt le lendemain matin et nous avions convenu que je n’irais pas le déranger pour le saluer dans la chambre qu’il occupait seul. Mais à l’aube, en descendant en silence les escaliers, je découvris un rai de lumière venant de sa chambre. J’entrai. Il s’était rasé, paré de ses plus beaux vêtements et m’attendait pour un dernier salut. C’est ce souvenir que je reproduisis dans une petite séquence improvisée. Tout le monde était très ému. Garfein m’a alors emmené dans un coin de la pièce et m’a conseillé d’écrire tout un scénario à partir de cette scène. J’ai d’abord écrit le brouillon d’un roman qui fut édité après la sortie du film chez Robert Laffont et un scénario s’est élaboré duquel j’ai fait un film et une série télévisée.

René Féret

Bande annonce

Distribution

Aline : Valérie Stroh
Pierre: Jean-Yves Berteloot
André : Jacques Bonnaffé
Maurice : Pierre-Alain Chapuis
Rosalie : Edith Scob
François : René Ozo
Marie : Clarisse Weber
Colette : Dominique Reymond
Ginette : Valérie Lacombe
Gabrielle : Elsa Zylberstein
François, 18 ans : Jean-Pierre Bonnot
Rémi, 15 ans : Quentin Ogier
François, 13 ans : Vincent David
Rémi, 10 ans : Benjamin Clément
Rémi, 1-4 ans : Romain Cadet
François 7 ans : Gaëtan Pottier
Rémi2 4 ans : Julien Cadet
François 4 ans : Alexandre

Technique

Scénario et dialogue : René Féret
Réalisation et production : René Féret
Producteur exécutif : Louis Wipf
Directeurs de production : Eric Trotta, Laurent Rigaut
Scripte : Joëlle Keyser
Assistant-réalisateur : Philippe Roussel
Image : Pierre Lhomme
Cadre : Jean-Paul Meurisse
Son : Michel Vionnet, Jacques-Thomas Gérard
Chef monteur : Henri Lanoë
Costumes : Barbara Kidd
Décors : Renaud Sanson
Musique : Evelyne Stroh

Photos

Presse

Le Monde, Jacques Siclier : “Le premier événement de la rentrée
Le Journal du Dimanche, Danielle Attali : “Le film le plus émouvant de la rentrée
Le Point, Marie-Françoise Leclère : “René Féret réussit l’improbable : atteindre l’universel
A suivre, Jean-Michel Frodon : “Des acteurs de toute première force !
(lire)

Commander le DVD